Le golf est-il vraiment un sport ?

Lorsque j’explique à mes amis, non-golfeurs bien sûr, que je fais du golf, ils me répondent que ce n’est pas un sport. Et pourtant, cela demande de la technicité, de la souplesse, du tonus et de la stratégie. C’est exactement la définition du mot « sport » : activité qui requiert un effort physique et/ou mental et qui est encadrée par un certain nombre de règles et coutumes.

Mais où est l’effort physique ?

Outre la marche, en moyenne 7 km à faire en 4 heures sur des terrains par forcément plats, il y a le mouvement du swing lui-même. Bien sûr, certains joueurs choisissent la facilité et préfèrent la voiturette à la marche. Néanmoins, ils ne peuvent pas échapper au swing ! Mais est-ce suffisant pour appeler cela une activité physique ?

muscles-qui-travaillent-au-golf-2Et bien oui ! Il y a suffisamment de muscles qui travaillent pour appeler cela une activité physique. Lorsqu’on se met au golf, d’ailleurs, on fait la découverte de muscles que l’on ne soupçonnait même pas.

Voici, une petite illustration qui démontre que tout n’est pas dans la tête (même s’il apparaît qu’en fait, c’est 90 % de mental et 10 % de physique). Lorsque l’on regarde le dessin, les cuisses, le dos, les abdos sont autant de muscles qui contribuent à un mouvement bien exécuté… quand tout se passe bien.

Et quand ça se complique alors ?

En principe, le premier coup se passe bien: les pieds sont à plat, la balle est là sur son tee et l’espace autour du joueur permet d’exécuter son mouvement avec toute l’amplitude nécessaire. Mais dès le second coup, on peut se trouver en difficulté, ce qui entraîne des situations où la souplesse entre en jeu…gamer-searching-their-golf-ball

 

Tout d’abord, lorsque la balle sort du fairway. Debout ou à quatre pattes le principal c’est de retrouver la balle pour ne pas avoir de pénalité.

 

Mais parfois, il est plus intéressant de prendre une pénalité que de jouer la balle là où elle se trouve !

 

Finalement après tous ces efforts, il y a l’arrivée sur le green. Mais ce n’est pas pour autant que cela devient plus facile. Il va falloir analyser la pente. À chacun sa technique. Il y a la position, on va dire « académique », qui est la position accroupie. Et puis les positions du chat ou du lézard qui, elles demandent une grande souplesse.

La position du lézard donne à peu près ça…

position-de-golf-streching

michelle-wie-on-the-green-2

 

Quant à la position du chat, elle ressemble davantage à la position de Michelle Wie, adepte des postures du genre.

 

 

Conclusion

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi le choix des vêtements (avec de l’élasthanne de préférence) est important et pourquoi le golf est un vrai sport !